#Management – Désamorcer les situations de crise au sein d’une équipe

Dans toute entreprise, les conflits peuvent avoir plusieurs origines qu’il convient d’identifier dans un premier temps.
L’organisation elle-même (fonctions trop peu définies, politique de changement mal préparée générant un sentiment d’insécurité…) ou styles managériaux non adaptés (par exemple : un management dictatorial ne laissant pas s’exprimer les talents ou divisant les collaborateurs entre eux en les poussant à une compétition extrême) sont les premières pistes à explorer.
Pour autant, généralement, il s’agit de conflits entre personnes, liés à des divergences de point de vue, d’intérêt, de valeurs ou encore à de simples quiproquos… On peut également invoquer les conflits qui prennent leur source dans le mal être des individus par rapport à la structure.

Prendre du recul et agir en amont

Il est préférable de pouvoir anticiper le plus possible le conflit pour avoir à éviter de le gérer avec des conséquences et des enjeux plus importants, car c’est souvent une situation de désaccord qui perdure depuis quelque temps; toute tentative de laisser s’écouler du temps revient à courir le risque de cristalliser la situation et rendre les choses définitives. La situation dégénérant rapidement et passant au conflit ouvert et à la détérioration du climat dans l’équipe, causera à terme une perte définitive de toute crédibilité du manager.

Pour autant, réagir ne veut pas dire qu’il faut abandonner toute démarche constructive et basée sur l’observation: le manager devra donc faire preuve d’écoute et d’esprit constructif pour désamorcer le conflit. Pour ce faire, il évitera de faire la politique de l’autruche et analysera la situation à froid. Il proposera au terme de sa réflexion des solutions créatives ou innovantes sans jamais les imposer frontalement, mais plutôt par la suggestion orientée.
Autrement dit, il doit permettre l’expression des tensions et aider à leur résolution en dédramatisant, en aidant à la prise de recul et à la recherche de solutions créatives.

Le manager devant gérer un conflit doit garder à l’esprit que sa démarche doit s’inscrire dans le cadre de la règle des « 4 C » : cohérence, consistance, convivialité, crédibilité.

Kévin PEYROTTE.