[#Banque] – Axa Banque et Allianz tentent l’aventure de l’entreprise libérée

En libérant ses salariés des chaînes hiérarchiques, l’entreprise gagnerait en productivité et en innovation. Des initiatives sont actuellement menées dans ce sens dans le secteur de la bancassurance.

L’entreprise libérée fait beaucoup fantasmer. Popularisé en France à partir de 2009 par Isaac Getz, professeur de management à l’ESCP Europe et qui tient un site sur le sujet, ce mode d’organisation consiste à supprimer au maximum la pression hiérarchique, les reporting et autres processus de contrôle.

Autonomes et responsabilisés (empowerment), les employés s’organisent ensemble pour atteindre l’objectif défini en amont. Ce qui favorise leur engagement. L’entreprise est alors libérée des chaînes et des lourdeurs qui entravent l’esprit d’innovation. C’est pourquoi ce concept suscite un intérêt particulier au sein des organisations engagées dans la transformation numérique.

Dans sa forme la plus poussée, l’organisation serait à plat et non plus pyramidale, sans aucun cadre au sens propre comme figuré. Les sociétés qui intervenaient lors d’une table ronde sur l’entreprise libérée au Digital RH, le 18 octobre, n’en en sont pas encore là. La « libéralisation » se faisant par étapes progressives.

En savoir plus sur http://www.itespresso.fr/comment-axa-banque-allianz-tentent-aventure-entreprise-liberee-141340.html#7E2dHW8yYDjmDzSE.99